Les Faucheurs Volontaires d'Ogm en Alsace

Les Faucheurs Volontaires d'Ogm en Alsace

| Soutenir

http://images.onlc.eu/soutiencolmarNDD//130246335339.jpg

 

Pour soutenir les faucheurs volontaires, vous pouvez télécharger et remplir le bulletin de soutien disponible  ici  et l'envoyer par courrier  à l'adresse indiquée  ou par mail à soutiencolmar@mailoo.org :

- pour  recevoir les infos importantes

- acheter les vins offerts par les producteurs (liste disponible sur ce site)

- faire un don  par chèque  ou en ligne  avec le lien ci dessous : 

 

  en PayPal 

 

ou envoyez nous un chèque à l'ordre du "Comité de Soutien aux 62 Faucheurs de Colmar"

Comité de soutien aux 62 faucheurs de Colmar
5, place de la gare
68000 COLMAR
FRANCE

Signez la pétition :

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/monsieur-le-president-de-la-republique-opposez-vous-%C3%A0-la-diss%C3%A9mination-des-ogm?utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_facebook_mobile&recruiter=84362897

 

 Opposons Nous à la dissémination des OGM !

Pétition de soutien aux faucheurs volontaires en cours d’appel de      Colmar les 19 et 20 mars  

Le 15 août 2010, 60 faucheurs et faucheuses volontaires âgés de 18 à 76 ans, venus de toute la France, ont procédé à l’arrachage de 70 pieds de vignes transgéniques sur une parcelle de l’INRA de Colmar. Cet acte s’inscrit dans un combat mené depuis de longues années contre le développement des manipulations génétiques dans l’agriculture, le brevetage et la marchandisation du Vivant. La recherche fondamentale sur les OGM doit uniquement s’effectuer en milieu confiné. Elle doit répondre aux véritables besoins de la société et ne pas faire le jeu du marché.

Cultiver de la vigne transgénique en plein champ pour l’étude d’une maladie qui ne menace pas la production française, ne visait qu’à l’acceptation sociale des OGM en France.

Partout dans le monde où les plantes génétiquement modifiées sont utilisées, l’usage des pesticides augmente, la paysannerie disparait, les plantes sauvages sont contaminées, la diversité semencière s’écroule et la souveraineté alimentaire est menacée.

Aux USA les plantes sauvages résistent toujours plus aux herbicides, elles démontrent l’impasse des cultures génétiquement modifiées.

La commission européenne autorise systématiquement tous les OGM et le sénat français bafoue l’opinion publique en votant l’irrecevabilité de la loi visant à interdire la culture du maïs Mons 810.

Lorsque la démocratie est bafouée à tous les niveaux, il ne reste plus que la désobéissance civile pour se faire entendre.

En signant cette pétition  je m’oppose à la dissémination des OGM dans les champs et les assiettes et à la confiscation du Vivant par les brevets qui y sont associés.


Tous droits réservés